BazarUrbain à Bruxelles

Article publiée le 24 novembre 2014

Dans le cadre de la journée thématique concernant « Co-production » organisée par le centre de recherche Cosmopolis (VUB) dans le cadre du projet ]pyblik[, Steven Melemis fera une intervention intitulé « Entre parcours commenté et images en partages » et participera à des discussion autour de l’avenir des Grands abattoirs.

abattoir_detail

Journée d’études sur la co-production de projet et du cas des Grands abattoirs de Bruxelles

Dans le cadre de la journée thématique concernant « Co-production » organisée par le centre de recherche Cosmopolis (VUB) dans le cadre du projet ]pyblik[, Steven Melemis fera une intervention intitulée « Entre parcours commenté et images en partages » et participera à des discussion autour de l’avenir des Grands abattoirs. Le projet comme co-production de récit. ». Cette journée se déroulera le vendredi 28 novembre 2014 et se penchera sur la question : Comment intégrer la connaissance des usagers et acteurs principaux de l’espace public comme condition de la réussite d’un projet d’espace public qualitatif ? et les différentes approches afin d’intégrer la connaissance, les attentes et les besoins des utilisateurs et acteurs dans la conception de l’espace public.

Par ici : http://www.pyblik.be/Public/Masterclass.php?ID=10210&language=fre

]pyblik[ a été conçu par la Région de Bruxelles-Capitale, en 2007 avec pour objectif de centraliser les savoirs-faire et les expertises en matière d’espace public.

Annelies Kums et Stephanie Van Doosselaere, organisatrices.

Bref compte-rendu

La journée a été l’occasion d’échanges autour de la définition des finalités et les moyens du projet coproduit entre usagers ou habitants d’un quartier, acteurs publics et privés. Cet enjeu a d’abord été exploré par le biais du cas que présente le secteur de l’abattoir situé dans la commune de d’Anderlect qui se trouve actuellement au cœur d’un nouveau secteur soumis à un Contrat de quartier. Le bâtiment même, aujourd’hui utilisé pour des évènements culturels et en prolongation d’un espace e marché extérieur, est en soi un monument significatif du 19e siècle, dont l’avenir dépendra des suites d’un travail de restauration déjà entamé. Cependant, les enjeux de projet concernent tout autant voire plus la vaste emprise qui entoure ce monument et qui comprend un marché alimentaire populaire de grande envergure, ainsi qu’un abattoir encore en fonction (logé dans des bâtiments de construction récente) et des écoles publiques. Des parcours guidés par des acteurs et habitants du secteur ont permis de faire connaissance de cet ensemble et d’apercevoir la relation qu’il entretient avec la commune dans laquelle il s’inscrit. Ont suivi des présentations sur le site et le quartier avoisinant, ainsi que des présentations d’invités extérieurs sur des expériences de la coproduction dans d’autres pays (Espagne – France). La journée s’est terminée avec une discussion ouverte entre les intervenants, acteurs régionaux et locaux et chercheurs de Bruxelles ou ailleurs.

Reponsable côté VUB est Michael Ryckewaert.