BazarUrbain à l’Ecole de l’anthropocène à Lyon

Article publiée le 1 janvier 2020

Le groupement pour le GRAND GENÈVE « LA GRANDE TRAVERSÉE, à la recherche des écologies singulières », composé d’INterland, École Urbaine de Lyon, BazarUrbain, Coloco-Gilles Clément, Contrepoint, Coopérative Équilibre sera présent pour présenter et débattre de son travail à l’école de l’anthropocène le 31 janvier 2020 à Lyon.

Grand geneve

GRAND GENÈVE, LA GRANDE TRAVERSÉE – À la recherche des écologies singulières

https://ecoleanthropocene.universite-lyon.fr/grand-geneve-grande-traversee-a-la-recherche-des-ecologies-singulieres–138092.kjsp

Vendredi 31 janvier 2020 – 9h30-12h30 à l’école urbaine (Perrache, Lyon)

En croisant les enjeux de la « planification » avec ceux de la « transition écologique », la consultation « Visions prospectives pour le Grand Genève, habiter la ville paysage du 21e siècle » lancée par la fondation Braillard interroge la situation dans laquelle nos sociétés organisées évoluent aujourd’hui situation qui ne peut être réduite ni à une simple transition, ni à un simple renouveau des modes de planification.

Parmi les 7 équipes retenues, la démarche et les propositions établies par celle de « La grande traversée, à la recherche des écologies singulières » explorent la capacité de réinvention du modèle d’habiter des écosystèmes reconnus complexes et en évolution permanente. Cette recherche prospective fût menée selon l’hypothèse qu’il existe depuis longtemps sur le territoire franco-valdo-genevois une culture pionnière de la circularité, de la concertation et de la coopération. A travers des marches exploratoires, des tables de discussion, des cartes collaboratives et des récits, l’équipe a repéré des lieux, des réseaux, des processus émergents caractéristiques de cette culture, pour imaginer la forme que pourraient prendre les écosystèmes genevois au regard des changements climatiques et sociétaux.
Pour mettre en œuvre cette ambition, l’équipe a effectué au cours de l’année 2019 une grande traversée, à la fois physique du territoire métropolitain, et métaphorique des thèmes de la transition à l’issue de laquelle ont été identifiées les conditions d’une « écologie singulière » qui articule à différentes échelles une part du sauvage, de l’habiter, de la transaction et de l’échelle tierce. La séance consistera à partager l’expérience méthodologique et les réflexions rétro-prospectives proposées par l’équipe de « La grande traversée ».

Le groupement GRAND GENÈVE « LA GRANDE TRAVERSÉE, à la recherche des écologies singulières », se compose des agents : INterland, École Urbaine de Lyon, Bazar Urbain, Coloco-Gilles Clément, Contrepoint, Coopérative Équilibre.
Intervenants :

Adrián TORRES ASTABURUAGA, architecte
Frank HULLIARD, architecte urbaniste
Nicolas TIXIER, architecte, enseignant et chercheur
Charles AMBROSINO, urbaniste, enseignant et chercheur
Albin LÉPINE, architecte
Michel LUSSAULT, géographe
Pascal AMPHOUX, architecte géographe