Enquête prospective

Meylan (38), 2019-2020

Meylan

Enquête prospective sur les services et équipements publics du Haut-Meylan

Description du projet  
Situé dans les hauteurs de la Ville de Meylan, le Haut-Meylan est un quartier résidentiel calme, arboré et pentu. Bordé au sud par un maillage viaire important, le quartier s’ouvre au nord vers la Chartreuse. A l’heure actuelle, la quasi-totalité des commerces, des équipements et des services du quartier sont regroupés autour de l’avenue de la Chartreuse, support de nombreux véhicules motorisés. Cette avenue traverse le quartier d’ouest (en provenance de la Tronche et en direction de Montbonnot) en est.

Afin d’optimiser le fonctionnement des équipements et des bâtiments (écoles du Haut-Meylan, agence postale communale, bibliothèque, salle polyvalente, ancienne grange, maison de quartier, restaurant scolaire…) et des espaces publics qui les entourent, la Ville de Meylan a souhaité analyser le fonctionnement des services offerts et des équipements du point de vue des usagers.

L’approche mise en œuvre est basée sur un triptyque mêlant travail de terrain et de captation, communication autour de l’action et co-élaboration avec les élus :

  • un travail de terrain et de captation des pratiques à travers la rencontre des usagers des équipements et des espaces publics, des services gestionnaires des équipements (responsable de bibliothèque, direction de l’école…), des entretiens avec habitants et les associations, un parcours atelier avec les gestionnaires des équipements…
  • une communication autour de l’action dès le début du travail de terrain (édition et impression de cartes de visites avec le titre de l’action, blog permettant de suivre les avancées de l’enquête, questionnaire en ligne et papier pour s’exprimer autour des scenarii…)
  • un travail de co-élaboration avec les élus lors des séances de comité de pilotage-ateliers afin d’identifier collégialement les réponses possibles à la demande et les soumettre à la population pour évaluation

Trois temporalités d’intervention ont été pensées pour l’évolution et l’optimisation des équipements et des espaces publics. Les fondements et la priorisation des interventions ont été questionnés publiquement à l’aide d’un questionnaire proposé en deux formats : questionnaire en ligne et format papier déposé dans les équipements et les commerces du quartier. Ce questionnaire a permis aux habitants du cœur du Haut-Meylan, du quartier, de la ville et à ceux qui transitent et s’arrêtent en chemin de s’exprimer. Au total, plus de 300 personnes, associations et gestionnaires d’équipements se sont exprimés sur la possibilité de mutualisation d’équipements, la définition d’un lieu pérenne pour le restaurant scolaire, la définition d’usages pour l’ancienne grange, la priorisation des interventions sur l’espace public, la réorganisation programmatique des bâtiments…

L’analyse des réponses permet à la Ville de Meylan de s’appuyer sur l’expression habitante et de déterminer une politique de renouvellement ambitieuse qui sera présentée et discutée publiquement au cours du printemps 2019.

https://www.meylan.fr/152-redynamisation-du-hautmeylan.

Intérêt du projet  
Le questionnaire adressé aux riverains, habitants du quartier, de la ville ou personnes s’arrêtant sur leur trajet permet de conforter le diagnostic et d’affirmer les futures assises du projet sur des points essentiels :

  • choix d’un ou plusieurs espaces publics prioritaires à rénover (au sein d’une action plus large d’un plan-guide de structuration des espaces publics qui sera réalisée dans une temporalité plus lointaine) ;
  • organisation programmatique de bâtiments avec regroupement des fonctions associatives et regroupement des fonctions et services publics ;
  • élaboration d’une politique ambitieuse avec des choix qui pourraient être difficiles à porter s’ils n’étaient soutenus par la population. Une politique foncière pourra être menée si ses objectifs sont jugés prioritaires. C’est le cas dans le Haut-Meylan ou une politique foncière permettrait de pérenniser les commerces, améliorer les écoles et proposer un scenario d’optimisation des espaces de restauration scolaire.

Enquête auprès de la population, associations, commerçants, visites des équipements, scenario phasé prospectif, questionnaire, ajustement du projet, présentation et débat public.

Ville de Meylan, Marie Pouzenc.

Marie-Christine Couic est mandataire du groupement et pilote cette action en lien étroit avec la maîtrise d’ouvrage. En tandem avec Nils de Graaff elle réalise l’enquête, guide les analyses et les modes d’actions

Groupement BazarUrbain, Devlop’ avec Marie-Christine Couic (dir), Nils de Graaff, Olivier Rouchon et Vanessa Bonnanfant.

2018-2019