Requalification d’espaces

Pont d’Aubenas (07), 2019-2022

Aubenas 1

Requalification des espaces publics de Pont d’Aubenas

Depuis le 6 juillet 2015, Aubenas est signataire d’un contrat de ville qui, dans son pilier « cadre de vie et renouvellement urbain », vise à transformer l’image des quartiers du centre historique et de Pont d’Aubenas.

Pour y parvenir, la Ville s’est engagée dans la requalification des espaces publics du quartier de Pont. Elle est accompagnée financièrement par la région Auvergne Rhône-Alpes, suite à la signature d’une convention de partenariat « Projet Urbain Région » (PUR).

La ville d’Aubenas, accompagnée d’une architecte – paysagiste Florine LACROIX (Atelier L. paysage) et d’une sociologue-urbaniste Marie-Christine Couic (BazarUrbain), a ainsi pu définir en concertation avec les habitants un projet d’ensemble cohérent pour la requalification du quartier.

Les 4 objectifs de ces travaux :

  • Faire en sorte que le quartier se tourne à nouveau vers son histoire, son paysage et son patrimoine ;
  • Opérer une transformation de l’espace public par ses usages et avec les usagers ;
  • Activer la vie sociale locale et renforcer l’esprit village par l’aménagement des espaces publics : espaces du quotidien, espaces de rencontres et espaces festifs ;
  • Apaiser les flux et favoriser les mobilités piétonnes et vélos.

Aubenas 3

Les usagers au cœur du projet

Le centre social et culturel « Au fil de l’eau », à travers sa commission « habitat et questions urbanistiques » et avec le soutien de l’équipe projet et des services municipaux a mobilisé les acteurs du site : habitants, enfants, parents d’élèves, équipe pédagogique, maison de quartier…

L’objectif est de permettre à chaque habitant de s’exprimer sur le projet, de s’investir collectivement dans son quartier, de l’embellir, le ménager.

Les acteurs du projet ont multiplié les temps de réunions et de concertation, par le biais de parcours, d’ateliers avec les habitants, les élèves, les acteurs du site ainsi qu’avec les techniciens et élus de la Ville. Le but était d’impulser des échanges productifs avec les usagers, forts de leur expertise sur leur lieu de vie et de leurs envies pour le quartier en devenir.

Plusieurs thématiques ont été abordées telles que la vie des espaces publics du cœur du quartier, la vie sociale locale, les cheminement doux et le stationnement, les loisirs, les moments de détente et le lien avec la nature.

Deux chantiers participatifs issus de ces ateliers seront l’occasion de création collective : le jardin partagé de la rue de Tartary et les seuils végétalisés des maisons. Sur proposition des habitants lors d’un atelier, une première après-midi de chantier a eu lieu dans le but de préserver les espèces végétales, fruitières et arbustives présentes sur le site du jardin afin de les préserver des risques au moment de la déconstruction de la maison et de garder les traces du génie de ce lieu pour le futur. Cette après-midi a permis à chacun de découvrir des espèces, d’en préserver pour le futur jardin, d’en emporter chez eux et d’apprendre la bouture des vignes anciennes.

Les chantiers participatifs auront lieu au printemps 2020 pour la plantation des seuils végétaux et à l’automne pour la mise en place du jardin de la rue Tartary.

Intérêt du projet
Ce projet s’inscrit sur un temps long de la vie de quartier. Il est localement porté par la Ville et par le Fil de l’Eau, équipement local (maison de quartier-centre social) investi depuis de nombreuses années afin de favoriser l’implication des différents usagers du quartier (habitants, enfants, adolescents, équipements, parents des enfants de l’école) et de développer/accompagner l’écologie sociale et environnementale du quartier.

Notre équipe a trouvé un terrain social fertile, propice à un travail co-élaboratif et à une participation des habitants grâce au travail initié par cet équipement et consolidé au moment de la programmation concertée du quartier accompagnement par le groupement Agir en ville.

Ce projet très relayé tant par ses habitants que les équipements sociaux et éducatifs s’inscrit dans un temps beaucoup plus long que la simple mise en œuvre des espaces publics. Il prévoit leur vie future, leur appropriation, les échanges, pratiques et usages qui pourront y prendre place et anticipe leur gestion.

Aubenas 2

Requalification des espaces publics de Pont d’Aubenas, concertation et co-élaboration du projet

Ville d’Aubenas, Ludovic Sauzon

Atelier L paysage (Florine Lacroix, mandataire), BazarUrbain (Marie-Christine Couic et Xavier Dousson), Geosiapp, Betebat

2019_2022